Centre d'Echange d'Informations de la RD Congo Plan du site

This page lists the links published in this portal, classés par ordre alphabétique du titre. Vous pouvez aussi trier les objets par URL ou grouper selon le serveur.

Liens qui apparaissent dans: [Objets URL] [autres types d'objets : actualités, articles, événements]

Liens à partir des objets URL

URLs qui apparaissent dans d'autres types d'objets : actualités, stories, événements

  • 1st International Conference on Biodiversity in the Congo Basin

    Les écosystèmes forestiers du bassin du Congo constituent la deuxième plus grande zone de forêt tropicale contiguë dans le monde et représentent environ vingt pour cent de rester couvert fermé forêt tropicale du monde. Ils abritent des espèces animales dignes de conservation tels que les bonobos, les gorilles de montagne et les okapis. Ces forêts ne jouent pas seulement un rôle important pour la conservation de la biodiversité mondiale, ils fournissent également des services écologiques régionaux et mondiaux essentiels comme puits de carbone et en tant que bassin versant de l'eau douce. Des millions de personnes dépendent de ces ressources naturelles pour leur survie dans un écosystème unique qui est menacée par la déforestation, le braconnage, la surpêche et l'exploitation des activités.

    Cette 1ère Conférence sur la biodiversité dans le bassin du Congo est une occasion unique pour les communautés africaines et internationales scientifiques et autres parties prenantes de se rencontrer, d'échanger des informations, comparer et analyser conjointement les données pour faciliter la conservation durable de la biodiversité et les ressources naturelles du bassin du Congo. 

     


    http://congobiodiversityconference2014.africamuseum.be/fr/node/76
  • Forum de la Gouvernance Forestière de CIFOR

    Le CIFOR (Center of International Forestry Research) organise un séminaire en marge du Forum de la Gouvernance Forestière le 31 octobre 2013 à l'Hôtel Royal, Kinshasa- RDC. Si vous souhaitez y participer, contactez Winnie Kitio, CIFOR à l'adresse winnie.kitio@gmail.com.


    http://www.mediaterre.org/actu,20130913100421,6.html
  • Le 2017 appel externe belge GTI à propositions est ouvert!

    Applications pour 2017 appel externe belge GTI sont ouverts du 20 Décembre 2016 au 19 février 2017. Les scientifiques du pays partenaires de la coopération belge au développement en développement (voir liste ci-dessous) peuvent demander une subvention à court terme pour venir en Belgique en 2017 pour formation taxonomique et l'accès aux collections!

    Le Point focal belge pour l'Initiative taxonomique mondiale, le programme de CEBioS, a officiellement lancé son nouvel appel à propositions en ce qui concerne la «formation taxonomique et l'accès aux collections en Belgique» pour l'année 2017.

    L'appel 2017 vise à des visites à court terme pour le financement en Belgique pour étudiants ou jeunes chercheurs (<40 ans) afin de contribuer à la construction de leur expertise scientifique et technique sur les services écosystémiques et la biodiversité et / ou des collections d'accès en Belgique.

    Les pays éligibles: Algérie - Bénin * - Burkina Faso * - Burundi * - Cabo Verde - Cambodge - Côte d'Ivoire - RD Congo * - Gambie - Ghana - Guinée * - Guinée Bissau - Kenya - Laos - Liberia - Mali * - Maroc * - Mozambique * - Niger * - Nigeria - Territoire palestinien * - Rwanda * - Sénégal * - Sierra Leone - Tanzanie * - Thaïlande - Togo - Ouganda * - Vietnam.


    http://www.taxonomy.be/gti_calls/grants_seekers/outside_be
  • 1ère Conférence Internationale sur la Biodiversité du Bassin du Congo

    Le pré-enregistrement pour participer à la 1ere Conférence Internationale sur la Biodiversité du Bassin du Congo du  6 au 10 juin 2014 à  Kisangani, RD Congo, vient d'être lancé.


    http://cd.chm-cbd.net/
  • 7th International Barcode of Life (IBOL) conference7th International Barcode of Life (IBOL) conference
    https://dnabarcodes2017.org/ http://abstracts.dnabarcodes2017.org/ https://dnabarcodes2017.org/travel-grants/
  • 7th International Barcode of Life (IBOL) conference7th International Barcode of Life (IBOL) conference
    https://dnabarcodes2017.org/ http://abstracts.dnabarcodes2017.org/ https://dnabarcodes2017.org/travel-grants/
  • African Primatological Consortium (APC)Conference in Kinshasa, DRC, on the 23d – 26th August, 2017

    Organizers: University of Kinshasa (UNIKIN)/DRC, Centre de RechercheenEcologieForestière (CREF) Mabali/DRC and Primate Research Institute (PRI) Kyoto University/Japan.

     Submission of abstracts: Abstracts should be submitted by 30th April 2017 to afr.prim.cons@unikin.ac.cdor to afr-prim-cons@googlegroups.comto allow for reviewing and improving. They should be written in Times New Roman with size12 and length of about 400 words.

    No fee subscription required.


    afr.prim.cons@unikin.ac.cdor to afr-prim-cons@googlegroups.com
  • Appel a candidatures pour les représentants de la société civile au sein du conseil d’orientation du programme Onu‐Redd

    Le Programme collaboratif des Nations Unies sur la Réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts dans les pays en développement (Programme ONU‐REDD) cherche à identifier quatre représentants d’Organisations de la société civile (OSC) pour son Conseil d’orientation: une OSC de chacune des trois régions (Afrique, Asie-Pacifique et Amérique Latine-Caraïbes) et une OSC d’un pays développé.


    http://www.bicusa.org/french-un-redd-cso-observer-selection-process
  • Appel à candidatures pour l’octroi de bourses pour des visites d’études scientifiques sur la biodiversité en zoologie et en biologie du bois Année 2014

    Grâce à un accord avec la Coopération au Développement Belge, le Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC) à Tervuren (Belgique) dispose chaque année d’un certain
    nombre de bourses pour des visites d’études scientifiques des collections du MRAC1 Ces bourses veulent faciliter l’accessibilité des données sur la biodiversité avec les
    institutions africaines, comme stipulé dans la Convention sur la biodiversité biologique  dont la Belgique est signataire.


    http://www.africamuseum.be/about-us/news
  • Appel à projets de valorisation des données et de mise au point d'indicateurs de suivi de la biodiversité en R.D. Congo

    Afin de mesurer, suivre et rapporter l’état de la biodiversité, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), le développement d’indicateurs est un outil clé pour suivre la mise en œuvre des SPANB. Ceci va de pair avec le rassemblement de données qui permettent de les établir.

    L’un des objectifs stratégiques du programme CEBioS est de renforcer les connaissances sur les systèmes de Mesure, Notification et Vérification (MNV) des choix politiques et des activités liées à la biodiversité et les services écosystémiques (ou Measurement, Reporting and Verification, (MRV) en anglais).

    A cet effet, un nouvel appel à projets MNV est lancé pour la valorisation de données et la mise au point d'indicateurs de suivi de la biodiversité. En 2016, cet appel est exceptionnellement uniquement ouvert aux projets en provenance de la R.D. Congo, afin de promouvoir la collaboration entre institutions au sein du pays.


    http://www.biodiv.be/cebios2/calls/mrv-calls/2016-call/texte-call
  • Atelier d'information et de sensibilisation des décideurs et autres acteurs environnementaux sur l'utilisation du site CHMà Kisangani

    L’échange d’informations autour de la biodiversité de la R.D.C provenant de toutes les sources  et acteurs, c'est l'idéal à atteindre pour une bonne conservation et une utilisation durable de la diversité biologique. Les résultats des recherches scientifiques et  techniques voir socio-économiques ainsi que  les informations sur les programmes , les  formations d’études, les connaissances spécialisées et les connaissances autochtones et traditionnelles devront être partagées et rendues accessible pour le bien de tous.

    Plusieurs acteurs sont concernés par cet échange et devront être sensibilisés d'une manière ou d'une autre notamment par des ateliers, des média, des affiches, des conférences et j'en pense.

    Les chercheurs, les scientifiques, les décideurs, les gestionnaires, les inventeurs, les communautés locales ou les peuples autochtones ainsi que le secteur privé sont donc tous appelés chacun dans son domaine à fournir des informations pouvant contribuer à la conservation de la biodiversité et à l’utilisation durable des ressources.

     

     


    http://centresurveillancebiodiversite.org/
  • Atelier de préparation de la journée porte ouverte.

    Organisation des journées portes ouvertes dans les écoles techniques et agricoles dans le but de sensibiliser les jeunes au sujet des études d'agriculture et d'intégrer l'environnement et de la biodiversité dans les écoles techniques de l'agriculture. l'atelier se tiendra avec l'appui de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belge 


    http://cd.chm-cbd.net/events/event_add_html
  • Atelier de renforcement des capacités des jeunes chercheurs d’Afrique centrale à la valorisation de la recherche scientifique

    Contexte et justification


    L’Afrique est un continent riche en ressources naturelles mais paradoxalement pauvre parce que ne disposant que de 1 % de la richesse mondiale. De nombreux facteurs politiques, socio-économiques et environnementaux en sont la cause dont, sa faible capacité dans le domaine des STI (Science, la technologie et l’innovation), ce qui contribue à l’empêcher de concevoir des stratégies durables de développement économique.

    Dans ce contexte, L’Union Africaine (UA) a, à la suite d’un processus participatif inclusif élaboré la Stratégie pour la science, la technologie et l’innovation pour l’Afrique 2024 (STISA-2024), dans le cadre de la mise en œuvre de son Agenda 2063, qui prend particulièrement en compte la nécessité d’améliorer les infrastructures des STI et de renforcer les compétences techniques et professionnelles des jeunes chercheurs. Les STI contribuent au développement économique des pays au travers des solutions scientifiques et technologiques qui permettent de surmonter des défis relatifs à la sécurité alimentaire, l’énergie, le changement climatique, l’eau, les transports, les infrastructures de communication et le développement des ressources humaines.

    La communauté scientifique africaine est donc appelée à élaborer des programmes de recherche pertinents, d’identifier des sources de financement, de les capter et de pouvoir à terme disséminer les résultats obtenus. Elle permettra ainsi de réduire la fracture scientifique qui s’est créée au fil des années et qui est, à suffisance attestée par la faiblesse de sa production scientifique, comparativement aux autres continents.

    Au sein du continent, la production scientifique de l’Afrique centrale, rapportée aux autres sous-régions n’est pas reluisante. Elle se positionne en effet à la traine et gagnerait à identifier les leviers à activer dont entre autres le renforcement des capacités de la jeune génération de chercheurs.


    http://www.atelierjeuneschercheurs2017.org
  • Bourses d'Étude pour les Femmes dans le Bassin du Congo - WWF
    http://worldwildlife.org/projects/bourses-d-etude-pour-les-femmes-dans-le-bassin-du-congo
  • Bourses de fomation postdoctorale

    Les bourses de formation de troisième cycle pour les femmes scientifiques de l'Afrique sub-saharienne et les pays les moins avancés (PMA) dans les centres d'excellence dans le Sud. La bourse est offerte aux femmes scientifiques à poursuivre leurs recherches de troisième cycle dans un domaine des sciences naturelles. Date limite des candidatures: 15 août 2014

     



    http://owsd.ictp.it/activities/postgraduate-training-fellowships
  • Bourses de voyage pour la participation de l'Afrique sub-saharienne à la Conférence TDWG 2014, Jönköping, Suède

    Information sur la biodiversité spécialistes de pays en développement d'Afrique subsaharienne sont invités à postuler pour les bourses de voyage pour participer à l'édition 2014 Biodiversity Information Standards (TDWG) Conférence annuelle, qui se tiendra 27-31 Octobre 2014 Jönköping, en Suède. Les bourses de voyage sont rendues possibles par un financement conjoint de la Fondation JRS biodiversité et le Programme de coopération belge au développement du Musée royal de l'Afrique centrale. 

    Le prix de Voyage sera composée de billets d'avion, hébergement, enregistrement de conférence et une allocation pour les repas et les frais divers. Si vous le souhaitez, les boursiers seront jumelés à des membres TDWG ayant des intérêts similaires qui accompagnera les lauréats à des séances de papier et des réunions de groupes et de les introduire à d'autres participants à la réunion. Les boursiers seront appelés à faire un exposé sur la biodiversité de l'informatique travaillent, ils sont impliqués dans au cours d'une session de la conférence consacrée à la recherche en informatique de la biodiversité en Afrique.

    Si vous souhaitez postuler pour l'octroi du JRS ,  les candidats de toute l'Afrique sont admissibles et vous pouvez communiquer avec Hank Bart pour plus d'informations


    http://cybertaxonomy.africamuseum.be/opportunity/travel_awards_sub-saharan_african_participation_2014_tdwg_conference_j%C3%B6nk%C3%B6ping_sweden
  • Chercheurs et Centre des Recherches ceci vous concerne

    La fondation Bill et Melinda Gates met à la disposition des chercheurs et centre des recherches des subventions et opportunités.


    http://www.gatesfoundation.org/fr
  • Cinquième rapport national de la RDC sur la biodiversité
    http://www.mediaterre.org/actu,20140627174735,1.html
  • Deux consultants Nationaux chargés de l’appui au cadrage des réformes Redd+

    En 2013, la République Démocratique du Congo a entamé une nouvelle étape importante dans son processus REDD+ ; il s’agit de la transition progressive de la phase de préparation à la REDD+ vers celle d’investissement. Le processus de préparation a connu des avancées remarquables avec l’atteinte d’un consensus national sur les causes de la déforestation et la définition participative de la Stratégie-cadre nationale REDD+ validée en Conseil des Ministres en novembre 2012. Cette stratégie vise à contribuer activement à une croissance verte durable fondée sur le développement humain. Il est maintenant nécessaire de la mettre en œuvre au travers de réformes et d’investissements sur le terrain.


    http://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=48357
  • Démarrage du projet FORETS (Formation,Recherche,Environnement dans la Tshopo) Ce projet est mis en oeuvre par le Centre de Recherche Forestière International(CIFOR) avec les ressources financières de l' Union Européenne. Les principaux bénéficiaires institutionnels congolais sont le Ministère de l' environnement conservation de la nature et développement durable (MECNDD), l'INERA, l'IFA et le MESURS.
    http://www.cifor .org
  • Entrée en vigueur du Protocole de Nagoya
    http://www.mediaterre.org/actu,20140717051705,1.html
  • Equateur: le Cocaf et les habitants de Bolomba s’engagent à protéger la forêt
    http://www.radiookapi.net/2015/11/22/actualite/environnement/equateur-le-cocaf-et-les-habitants-de-bolomba-sengagent-proteger?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+radiookapi%2Factu+%28Radiookapi.net%29
  • First call MOUNAF project - Scholarships for African students

    First call MOUNAF project - Scholarships for African students

    first call for student mobility within Africa* launched

    (deadline 20/8) ​
    by the MOUNAF project.
     MOUNAF (Mobilité Universitaire en Afrique) is a project for academic mobility funded by the European Union under the Intra-Africa Academic
    Mobility Scheme. This action aims to internationalize evaluation systems,master programs and doctoral research within African universities through academic mobility. *MOUNAF will provide up to 100 scholarships for  doctoral and master’s students in Africa *in the following thematic areas:
     a) Agriculture and food security,

    b) Engineering, including infrastructure and energy,

    c) Health & Environment,

     d) cross-disciplinary fields such as Social Sciences, Governance and  Education Sciences.
    Programmes are offered in English or in French, depending on the host institution. The following host institutions are included in the MOUNAF  project:

    - University of Limpopo (South Africa)

     - Jimma University (Ethiopia)

     - Eduardo Mondlane University (Mozambique)
     - University of Kisangani (D.R. Congo)
     - University Moulay Ismail (Morocco)
     - Cadi Ayad University (Morocco)


     The MOUNAF Scholarship offers two types of individual student mobility:


    - *full- degree studies* for Masters and Doctoral students (max. 24 months for masters and 36 months for doctoral candidates);
    - *short-term exchanges* for Masters and Doctoral students (at least 6 months)
    To be eligible, students must:
     - be a *national and resident* of any of the *eligible African countries*
     - be *registered/admitted in* *or having obtained a degree* from a higher
     education institution established in one of the eligible African
     countries.

     


    http://www.mounaf.com
  • Formation des officiers des FARDC sur la Conservation de la Nature et de la Biodiversité
    http://www.acpcongo.com/index.php?option=com_content&view=article&id=23299
  • Futur parc de la Lomami: environ 20 éléphants tués en 3 mois
    http://www.radiookapi.net/2015/11/15/actualite/environnement/futur-parc-de-la-lomami-environ-20-elephants-tues-en-3-mois
  • Immersion en archives et collections historiques en soutien à la recherche,Appel à Candidatures Pour La Session 2014

    Le Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren (Belgique) souhaite faire connaître la richesse de ses archives historiques (manuscrits, photographies,
    imprimés anciens, livres rares, films, cartes, etc.) concernant le passé colonial et post-colonial de (principalement) la République démocratique du Congo,
    du Rwanda et du Burundi. Dans cette optique, le MRAC a donc mis en place un programme intensif groupé de six semaines, à l’intention de jeunes
    chercheurs qui proposent des sujets thèmes d’études originaux, mêlant  transversalité et pluridisciplinarité. Ce programme leur offrira un approfondissement méthodologique et théorique de leurs recherches ainsi qu’une immersion dans les archives et les bibliothèques du MRAC et des autres institutions fédérales nationales. Les fonds historiques étudiés bénéficieront ainsi d’une approche innovante, éclairant aussi bien des problématiques actuelles que des enjeux peu étudiés en histoire coloniale et post-coloniale.


    http://www.africamuseum.be/museum/research/collaborations/training/group
  • La Belgique relance l’élaboration des mesures d’application de la loi agricole

    Après cinq mois de léthargie due au manque des moyens financiers, la commission chargée de l’élaboration des mesures d’application de la Loi portant principes fondamentaux du secteur agricole mise en place en 2011 a finalement repris ses activités. Grâce à un appui  de l’Ambassade de Belgique, la commission se donne six mois pour finaliser tout le travail soit octobre 2013. L’article 16 va être changé pour éviter ce que certains appelaient la nouvelle zaïrianisation en RDC au détriment des investisseurs du secteur agricole. Les organisations paysannes restent-elles très attentives sur le changement de l’article 19 car actuellement la loi ne garantit pas en profondeur la sécurité foncière des paysans...


    http://lavoixdupaysancongolais.com/
  • La RDC est le 53ième pays à rejoindre la Coalition pour le Climat et l'air pur.

    La Coalition pour le climat et l'air pur est un partenariat mondial volontaire de 53 pays, 17 organisations intergouvernementales et 45 entreprises, institutions scientifiques et organisations de la société civile qui se sont engagées à catalyser des mesures concrètes et substantielles pour réduire les polluants du climat à faible durée de vie (y compris le méthane, le carbone noir et beaucoup de Hydrofluorocarbones). La Coalition compte 11 initiatives visant à sensibiliser, à mobiliser des ressources et à mener des actions de transformation dans des secteurs clés.

    La réduction des polluants climatiques de courte durée peut apporter des avantages à la santé, au développement et à l'environnement. Ces actions doivent aller de pair avec des coupures profondes et persistantes du dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre à longue durée de vie si nous voulons atteindre l'objectif de l'accord de Paris et maintenir le réchauffement climatique à 1,5 degrés Celsius.

     


    http://www.ccacoalition.org/en/news/democratic-republic-congo-joins-climate-clean-air-coalition
  • La Rdc prépare une conférence sur le Fonds pour l'économie verte en Afrique centrale
    http://www.mediaterre.org/afrique-centrale/actu,20140827162322.html
  • Le World Resources Institute (WRI) recherche pour les besoins de ses services un Assistant
    http://www.wri.org/gfw2
  • Nouvel appel à candidatures 2014 pour la ‘Formation taxonomique et l’accès aux collections belges'

    Le Point focal belge pour l’Initiative Taxonomique Mondiale (GTI), membre de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, vous informe du lancement du nouvel appel à candidatures pour son projet de renforcement des capacités en taxonomie et gestion des collections pour l'année 2014. 


    http://www.taxonomy.be/gti_calls/grants_seekers/outside_be
  • Plantes experts Sud Développement durable 2017

    Le programme «Sud Expert Plantes Développement Durable" (SEP2D) soutient le développement et de la coopération internationale dans 22 pays de la ceinture intertropicale. Il vise à renforcer la recherche scientifique sur la biodiversité végétale dans ces pays, à travers le renforcement d'une culture de partenariat avec les opérateurs économiques, la société civile et les autorités politiques. Ainsi, SEP2D cherche à participer au développement de cette recherche scientifique qui serait inclusif des questions nationales, sous-régionales, régionales et internationales politiques publiques.

    Le programme SEP2D, contrôlé par l'IRD est financé par plusieurs institutions, l'Agence Française du Développement (AFD, l'Agence française pour le financement d'aide au développement), le Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM, le Fonds français pour l'environnement mondial), le Ministère des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI, le ministère français des Affaires étrangères), l'Institut de recherche pour le développement (IRD, l'Institut français de recherche pour le développement) et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN, le Musée français du naturel Histoire).


    http://www.semainedelasciencerdc.org/
  • Prix de digitalisation pour le développement D4D - Digital for Development
    http://prized4d.africamuseum.be/fr/rules#overlay-context=fr/whyd4d
  • Prix ​​Équateur 2017 Appel de candidatures

    Le partenariat de l'Initiative Equateur a le plaisir d'annoncer le Prix Équateur 2017 Appel de candidatures.

    Le Prix Équateur est décerné à des initiatives communautaires et autochtones remarquables qui font progresser les solutions basées sur la nature pour le développement durable local. Chaque groupe gagnant recevra 10.000 dollars et sera invité à participer à une série de dialogues sur les politiques et les événements spéciaux au cours de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York en Septembre 2017, a abouti à une cérémonie de remise des prix au début de la Semaine du climat.

    Avec ce message, nous vous demandons de diffuser l'appel à candidatures aussi largement que possible. Nous vous invitons également à participer en nommant des projets admissibles et des dirigeants communautaires et des projets encourageants avec lesquels vous travaillez à faire de même. Les candidatures peuvent être présentées en huit langues.

    Pour admissibilité et les critères de sélection, s'il vous plaît visitez le site Web Initiative Equateur à www.equatorinitiative.org . Vous pouvez trouver le nouveau système de mise en candidature au http://prize.equatorinitiative.org/ .

    S'il vous plaît noter que la date limite de mise en candidature est le 8 Mars 2017. Ceci est une période de mise en candidature plus courte que dans les cycles précédents de la sentence.

    Les lauréats de cette année mettra en vedette des solutions innovantes liées à la protection, la restauration et / ou la gestion durable nature pour parvenir à un développement local durable, tels que (mais sans s'y limiter) la sécurité alimentaire, la sécurité de l'eau, des emplois durables et des moyens de subsistance, et la réduction des risques de catastrophe. Les questions transversales comprennent le plaidoyer pour la terre et l'eau de l'homme, la justice sociale et environnementale, et l'égalité des sexes.

    À l' occasion de son 15 e anniversaire, l'Initiative Équateur va lancer un portail Web de solutions locales basées sur la nature du développement durable. La plate-forme servira à relier les communautés à travers le monde et de partager des solutions locales qui travaillent, indépendamment du fait qu'ils gagnent le Prix Equateur. La participation est facultative lors de la présentation des candidatures pour le Prix Equateur.


    http://www.equatorinitiative.org/index.php?lang=fr
  • Projet CapMAKALA « Capitalisation des résultats du projet Makala en RDC » UE/IBF N°2013/323021

    Pour ceux qui ne sont pas des spécialistes de l’histoire de France, qu’il me soit permis de rappeler qu’à l’époque de la monarchie, on annonçait le décès du roi par l’exclamation : « Le Roi est mort (sous-entendu, l’ancien roi), Vive le Roi (sous-entendu, son successeur), on soulignait ainsi que si le roi était mortel, la monarchie était immortelle, du moins le croyait-on alors…

    Eh bien, je me suis permis de paraphraser cette expression, pour annoncer à tous nos lecteurs que le projet « Capitalisation des résultats du projet Makala en R.D. Congo », venait de se terminer, en ce 30 septembre 2014. 

    Ce dernier prolongeait d’un an le projet Makala qui avait officiellement débuté en février 2009. Près de six années se sont donc écoulées depuis la réunion de lancement de ce premier projet (Photo ci-dessous). Beaucoup d’entre nous se reconnaîtrons sur la photo et avouerons que, s’ils ont peu changé physiquement J, leur perception du mot « Makala », qui désigne le charbon de bois en langue Lingala, a, elle, radicalement changé depuis cette époque.


    http://makala.cirad.fr/
  • RDC : le Royaume-Uni s'oppose à l'exploration pétrolière dans les Virunga

    Un projet d'exploration pétrolière d’une société britannique dans le parc national des Virunga, autorisé par le gouvernement congolais, se heurte à l’opposition du Royaume-Uni.

    Depuis le mois de mai, treize organisations de défense de l’environnement tentent d’infléchir la décision du gouvernement congolais d'autoriser l'exploration pétrolière dans le parc national des Virunga, à l’est de la RDC. En effet, la société d’exploration et de production d'hydrocarbures britannique Soco International, cotée à la bourse de Londres, entend effectuer des repérages aériens dans le Bloc V dont les limites recouvrent 58% du parc des Virunga et la partie congolaise du lac Édouard. Le parc des Virunga, outre qu’il est le plus ancien d’Afrique, abrite les derniers gorilles des montagnes, une espèce dont il ne reste que 800 survivants dont 200 dans le parc.

    Alors que la RDC interdit normalement toute activité d'extraction, minière ou pétrolière, dans ses parcs nationaux, elle a tout de même accordé à Soco l'autorisation de mener des activités d'exploration pétrolière dans la zone, une décision qui avait été suspendue en 2011 par le ministre de l'Environnement, sous la pression internationale. Pourtant, la semaine dernière, dans un dernier revirement, le ministre congolais des Hydrocarbures, Crispin Atama Tabe, cité par Associated Press, a indiqué que « les intérêts économiques du pays primaient sur les considérations environnementales ».

    Finalement, mardi 25 septembre, le gouvernement britannique a déclaré être opposé au projet : « Nous avons informé Soco et demandé au gouvernement congolais le respect total des conventions internationales dont il est signataire », a déclaré un porte-parole du Foreign Office dans un communiqué. Le directeur général-adjoint de Soco, Roger Cagle, cité par Reuters, affirme quant à lui que l’engagement de la société « a été formalisé via un contrat de partage de production signé en 2006 et ratifié par décret présidentiel en 2010, avant d’ajouter que Soco participe au projet conformément à son engagement contractuel avec la RDC de continuer l’exploration dans le Bloc V ».

    Il précise tout de même que, si le gouvernement congolais venait à changer d'avis, Soco « arrêterait toute activité. » Il souligne aussi que des années d'exploration sont encore nécessaires et qu'aucun forage n'a été programmé pour l'instant. Et sur son site, la compagnie britannique assure qu'elle ne cherchera en aucune façon à mener des opérations dans les zones d'habitat des gorilles, dans les volcans ou encore dans la forêt équatoriale du parc.

    Récemment, l'Ouganda voisin a déclaré qu'il estimait ses réserves à 3,5 milliards de barils, de quoi aiguiser les appétits des sociétés pétrolières. La RDC cherche à développer son secteur pétrolier, largement sous-exploité avec seulement 26 000 barils par jour malgré d'importants gisements à la fois dans l'est et l'ouest du pays.


    : http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=37353:rdc--le-royaume-uni-soppose-a-lexploration-petroliere-dans-les-virunga&catid=13:jeune-afrique
  • RDC vise 1 milliard de dollars pour sauver sa forêt tropicale
    http://news.mongabay.com/2014/0521-drc-redd.html
  • Réchauffement climatique : la RDC parmi les 10 pays les plus menacés, selon l’UE
    http://www.radiookapi.net/2015/11/18/actualite/environnement/rechauffement-climatique-la-rdc-parmi-les-10-pays-les-plus
  • Soco va mettre un terme à l'exploration pétrolière dans le parc des Virunga

    Soco va bientôt mettre fin à l'exploration pétrolière dans le parc des Virunga, à l'est de la République démocratique du Congo.



    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140611151300/
  • Stage de formation sur FishBase et la taxinomie des poissons 2014
    Le Musée Royal de l’Afrique Centrale (MRAC) fait partie du Consortium FishBase et est responsable pour les données relatives aux poissons d’eau douces et saumâtres d’Afrique. FishBase est actuellement la plus importante encyclopédie on-line sur les poissons. Elle contient également de nombreux outils destinés aux ichtyologues et biologistes de pêche. Le programme FishBase du MRAC comprend, entre autres, une remise à jour continue des informations scientifiques sur la faune ichtyologique d’Afrique.En qualité de membre du Consortium FishBase et grâçe à un accord avec la Coopération au Développement Belge, le MRAC octroie 5 bourses de stage pour un programme de formation axé sur l’utilisation de FishBase et sur la taxinomie des poissons africains. 

    http://www.africamuseum.be/research/collaborations/training/group?set_language=fr&cl=fr
  • Training at ‘Centre de Surveillance de la Biodiversité’ (CSB), Kisangani, DR Congo

    Sur 7-16 Octobre ici à 2015 le personnel de CEBioS, conjointement avec le ministère de l'Environnement (RD Congo) a donné une formation au «Centre de Surveillance de la Biodiversité» (CSB), Kisangani, en RD Congo. La formation visait à le personnel scientifique de la CSB et une sélection de représentants provinciaux pour les données de la biodiversité.


    http://www.biodiv.be/cebios2/news/training-at-centre-de-surveillance-de-la-biodiversite-csb-kisangani-dr-congo
  • Une nouvelle espèce de singe découverte en RDCongo

    Une nouvelle espèce de singe a été découverte dans une forêt reculée de la République Démocratique du Congo (RDC)


    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-lesula-une-nouvelle-espece-de-singe-decouverte-en-rdc?id=7838877
  • Visite d’une délégation ministérielle congolaise au PEFC International

    Son Excellence, le Ministre Henri Djombo, du Ministère de l'Economie Forestière et du Développement Durable de la République du Congo à conduit une délégation ministérielle visiter  les bureaux de la  PEFC International à Genève du 10 juillet 2013, . Pour discuscuter  sur l'avancement de la certification forestière en République du Congo. Il a déclarer au cours de sa viste  que son pays s'engage  à travailler avec les parties-prenantes pour établir un système national de certification forestière, répondant aux standards internationaux de gestion durable tout en respectant les valeurs uniques des populations et des forêts. 


    http://www.pfbc-cbfp.org/
  • bourses dans divers programmes de Master et de formation dans une université belge
    Veuillez trouver ci-joint un appel à candidatures pour des bourses dans divers programmes de Master et
    de formation dans une université belge.
    La liste complète de ces programmes, y compris les critères de sélection, se trouve sur notre site Web.
    La date limite pour soumettre une candidature dépend de la formation ou du programme de maîtrise.
    C'est le type de soutien que nous pouvons offrir (parmi de nombreux autres formats)
    dans le cadre des cadres stratégiques communs.
    VLIR-UOS offre des bourses aux candidats de 31 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.
    Vous êtes prié de diffuser ces informations dans vos réseaux.



    http://www.vliruos.be/6259.aspx
  • call for scholarships to the TROPIMUNDO programme
    http://www.tropimundo.eu/form/
  • nouvel appel à projets petites subventions

    Le Programme de Petites Initiatives (PPI), financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), et mis en œuvre par le Comité Français de l’UICN, en partenariat avec le Programme d’Afrique Centrale et Occidentale (PACO) de l’UICN, lance un nouvel appel à projets « petites subventions ».

    Le PPI 5 a comme objectif principal de renforcer la contribution de la société civile et des collectivités décentralisées d’Afrique de l’Ouest et Centrale à la conservation de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique à travers le financement de projets locaux.

    Les thématiques environnementales ciblées sont la protection de la biodiversité remarquable et la lutte contre les changements climatiques à travers des solutions fondées sur la nature tout en favorisant l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

    Le programme vise la mise en œuvre d’environ 15 projets « petites subventions » dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.


    http://uicn.fr/nouvel-appel-a-projets-petites-subventions-ppi-5/
  • stage de formation
    http://www.isa.org.jm/scientific-activities/internships