News Conférence Internationale « La recherche pour la conservation de la Biodiversité et des Services Ecosystémiques (CIBES 18) Tenue à Kinshasa du 24 au 26 juillet 2018

See all locations on the map

Aux lendemains de la publication des résultats de la première évaluation Afrique de l’IPBES, s’est tenue à Kinshasa du 24 au 26 juillet 2018, une conférence internationale sur le thème : « la recherche pour la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques. Etat des lieux, enjeux et solutions pour la RDC », CIBES 18 en sigle. Fruit d’une collaboration entre le programme de maintien de la Biodiversité et Gestion durable des Forêts (BGF) de la GIZ, les Universités de Lubumbashi et de Kinshasa, ainsi que le Secrétariat de la Plateforme Intergouvernementale scientifique et politique sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (IPBES), ladite conférence a été organisée sous le patronage du Ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD), de l’Institut Congolais pour la conservation et la nature (ICCN) et de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne.

 

Source BGF/GIZ RDC , danielle.fouth@giz.de , simon.baer@giz.de
Release date 09/08/2018
Contributor Adélard Mutombo
Geographical coverage Congo
Type Salles de conférence Salles de conférence

Avec une participation de plus de 200 personnes issues des universités et institutions de recherche, des administrations publiques de plusieurs secteurs, de la société civile, des communautés locales et autochtones, du secteur privé et des  partenaires techniques et financiers, cette CIBES avait pour objectif de réfléchir sur des voies et moyens pour faciliter la prise en compte des données de la recherche relative à la biodiversité et aux services écosystémiques dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies nationales de conservation et de développement en RDC. Ceci entre autres en lien avec les discussions/agendas internationaux, notamment Objectifs d’Aichi, Objectifs de Développement Durables (ODD) et  l’Agenda 2063 pour l’Afrique.

Au terme de ces travaux articulés autour de sessions plénières, sessions parallèles sur les thématiques « Biodiversité et services écosystémiques », « Impact des pressions sur la biodiversité » et « Solutions innovantes de conservation » ainsi que d’une session d’exposition de posters d’Aïchi, plusieurs recommandations ont été formulées à l’attention du gouvernement  congolais, des universités et institutions de recherche, des organisations de la société civile, du secteur privé ainsi que des partenaires techniques et financiers.

La Task-force  mise en place sous le leadership du Ministère de l’Environnement et du Développement durable, pour le suivi de la mise en place de ces recommandations et dans la perspective de la création  d’un CongoBES, est dès à présent à pied d’œuvre.

Comme l’a relevé le rapport d’évaluation Afrique de l’IPBES, « les défis sont énormes mais l’avenir que nous voulons, concrétisons le ensemble ».

Please note that this information has expired.