File Typologie des forêts denses des environs de Kisangani par une méthode d'analyse phytosociologique multistrate

Download D.A LISINGO 2009.pdf (French, 28 MB)
View Open in browser
Upload date 19 Jan 2017
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Yoko, Biaro, Kisangani, RD Congo,
Keywords Typologie, forêts denses, relevé synusial, ensembles structuraux,
Release date 19/01/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French D.A LISINGO 2009.pdf (current) Judith Tsongo 19 Jan 2017 28 MB application/pdf

La présente étude a porté sur la typologie des forêts denses des environs de Kisangani. Elle a consisté à mettre en évidence les communautés végétales des strates arborescentes de ces forêts et de partitionner la variance tloristique entre les paramètres environnementaux et spatiaux. La méthode de relevés phytosociologiques multistrates (relevé synusial) a été utilisée pour inventorier les arbres sur terrain. Au total 23 relevés décomposés en deux sous-relevés emboîtés ont été mis en place dans les forêts de Yoko et de Biaro, distantes de plus ou moins 10 Km. La strate arborescente supérieure (A) a été inventoriée sur une surface de 200 x 50 m (soit 1 hectare) pour un relevé et la strate arborescente inférieure (Ad) sur une surface de 200 x 10 m (soit 0,2 hectare) pour un relevé. A l'issue de cette étude, 6987 individus ont été recensés. Après leur identification, 249 espèces appartenant à 41 familles ont été obtenues globalement. A l'issue des analyses d'ordination (logiciel CANOCO) et de classification (logiciel PAST), deux types de forêts ont été caractérisés: la forêt établie sur sol sableux et celle établie sur un substrat argileux. Les espèces Scorodophloeus zenkeri et Julbernardia seretii caractérisent la forêt sur sol sableux au niveau de la strate A et Anonidium mannii et Cola griseiflora au niveau de la strate Ad : tandis que les espèces Petersianthus macrocarpus et Pericopsis elata caractérisent la forêt sur sol argileux au niveau de la strate A et Aidia micrantha et Strombosia pustulata au niveau de la strate Ad. La diversité spécifique ne montre pas une différence significative entre ces deux types de forêt, mais semble plutôt augmenter à hauteur décroissante de strate. Le déterminisme de l'hétérogénéité de différents groupes est dicté en général par la texture du sol, l'hydromorphie du sol et la topographie.