File Etude des chenilles comestibles et autres usages de leurs plantes hôtes dans les districts de Kisangani et de la Tshopo

Download TFE_Janvier Magloire Lisingo_Wa_Lisingo_2007.pdf (French, 13 MB)
View Open in browser
Upload date 23 May 2017
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kisangani, Tshopo, RDC
Keywords chenilles comestibles, plantes hôtes, inventaire
Release date 26/05/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE_Janvier Magloire Lisingo_Wa_Lisingo_2007.pdf (current) Judith Tsongo 23 May 2017 13 MB application/pdf

Un inventaire des chenilles comestibles, de leurs plantes hôtes ainsi que des autres usages de ces plantes a été réalisé dans les districts de Kisangani et de la Tshopo.

15 espèces des chenilles comestibles reparties en 3 familles ont été identifiées.  La famille Saturniidae est dominante (60%).

L'étude floristique a donné 32 espèces végétales dont se nourrissent ces chenilles. Elles appartiennent à 23 genres et 14 familles. La plupart de ces plantes sont des arbres (90%), parmi lesquelles les Mésophanérophtes dominent (45,4%), les espèces guinéenes (42,4%) et les sarcochores (60,6%).

L'analyse des autres usages des plantes hôtes révèle que 20 d'entre elles sont utilisées dans la médecine tradutionnelle locale; 18 dans la fabrication de charbon de bois et 13 dans le commerce industriel et artisanal de bois (notons qu'une plante peut être citée plus de deux fois).

Ces usages multiples associés à l'agriculture sur brûlis et à l'abbatage des arbres lors de la récolte sont reconnus par la population comme les principales causes de la rareté des chenilles observée ces dernières décénies dans la région.

Il existe un marché des chenilles à Kisangani. Ce dernier est surtout pratiqué par les femmes. Trois principaux acteurs interviennent dans le circuit de distribution des chenilles : les récolteurs, les grossistes et les détaillants.

L'abondance des chenilles au marché a été notée entre Juillet et Septembre. Le revenu mensuel moyen de dix détaillants au marché central de Kisangani est évalué à 228,8 dollars US pour une vente journalière d'au moins 50 gobelets des chenilles séchées.