File Etude ethnobotanique et production fruitière de Treculia africana Decne de la région de Kisangani (Province Orientale) et de région de Gungu (Province de Bandundu) / RDC

Download TFE_Willy Magilu Malembe_2006.pdf (French, 22 MB)
View Open in browser
Upload date 26 May 2017
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kisangani(Prov. Orientale), Gungu(Bandundu), RDC
Keywords ethnobotanique, Treculia african, alimentaire, médicale, construction
Release date 26/05/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE_Willy Magilu Malembe_2006.pdf (current) Judith Tsongo 26 May 2017 22 MB application/pdf

Une étude éthnobotanique et de la production fruitière de Treculia african decnea été ménée dans la région de Gunu et celle de Kisangani en RDC.

L'enquête ethnobotanique a porté sur 14 tribus dont 11 tribus soit 78,57% dans la région de Kisangani et 3 tribus soit 21,43% dans la region de Gungu. Toutes les tribus utilisent le Treculia african. Il est d'usage multiple : alimentaire, médicale, construction...

La région de Kisangani se relève plus riche en recettes(15) soit 83,33% contre celle de Gungu 3 recttes soit 16,67%. Les pieds produisant les graines au goût doux sont prédominants (43 pieds soit 62,32%) à Kisangani contre 26 pieds (soit 37,6868) à Gungu.

82 arbres dont 31 pieds dans la région de Gungu et 51 pieds à Kisangani ont été suivis durant un cycle saisonnier respectivement en 2005 et 2006. On a pu observer que :

- deux périodes de récolte de fruits sont indiquées dans la région de Kisangani contre une période de récolte dans la région de Gungu;

- de la floraison à la maturation de fruit s'écoulent 4 mois environ.

- la production moyenne de 51 arbres est estimée à 89,1kg de matière sèche (M.S) pour un total de 533 fruits à Kisangani tandis que 31 arbres ont produit 365 fruits dans la région de Gungu;

- la quantité de graines contenues dans un fruit dépend plutôt de la fécondation et n'est nullement fonction de la grosseur du fruit.