File Etude de la dimension fractale sur la complexité de la structure spatiale des classes dans l'occupation du sol d'un écosystème forestier de la cuvette centrale congolaise à Yangambi

Download D.A UTCHUDI 2007.pdf (French, 21 MB)
View Open in browser
Upload date 19 Jan 2017
Contributor bienfait,Jean-Léon kambale
Geographical coverage Yangambi, Province de la Tshopo, R D Congo
Keywords fragmentation
Release date 19/01/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French D.A UTCHUDI 2007.pdf (current) bienfait,Jean-Léon kambale 19 Jan 2017 21 MB application/pdf

Nous avons évalué l'état de fragmentation dans la réserve forestière de Yangambi. C'est une étude effectuée dans le domaine d'écologie du paysage qui est une matière jeune. Nous avons utilisé un support des données au format TIFF géo référencées sur l'occupation du sol de la réserve forestière de l'INERA Yangambi datée de 2007 pour effectuer l'analyse spatiale en utilisant la technique de calcul des indices et de la dimension fractale.Huit classes de l'occupation du sol ont été mises en évidence afin de faciliter ces calculs et l'interprétation ultérieure de leurs résultats. Car le niveau « classe)} représente d'une thématique qui compose le paysage. Les valeurs de la dimension fractale nous ont permis d'évaluer la complexité de formes de ces huit classes et de décrire l'état de dégradation.Nous constatons que 4 classes possèdent un nombre de taches compris entre 74 et 135 tandis que les 4 autres ont un nombre de taches variant entre 4 et 16. Les tailles ne sont pas homogènes entre les taches de classes car les valeurs de l'étendue sont plus élevées, soit plus de 94% sauf pour la classe mosaïque foret-savane où elle est égale à 89010.La plus grande valeur de l'aire maximale est observée dans la classe forêt dense, elle domine à plus de 50% l'aire totale de la classe. Les valeurs de taux de fragmentation sont très fàibles et proches de zéro soit variant entre 0.015 et 0.075 hormis pour la classe mosaïque forêt-savane où elle est de 0.23.Ces faibles valeurs de taux de fragmentation indiquent que 7 classes sur 8 sont fragmentées et seule la mosaïque forêt-savane est anthropisée.Les valeurs extrêmes de périmètre de classe sont variables car elles se situent entre 10.43 et 723.67km. C'est la classe forêt dense qui le contour le plus élevé soit 723.67 km, elle domine à plus de 47% du périmètre total.Les valeurs de dimension fractale de ces 8 classes obtenues par méthode de droites de régression linéaire varient entre 1,08 et 1,39 hormis, pour la classe mosaïque savane où elle vaut 0,99. Ces valeurs signifient que ces classes ont des formes complexes, mais sont peu anthropiséés, tandis que la classe mosaique-foret-savane de dimension fractale 0,99 est de forme simple, mais anthropisée.Nous n'avons pas pu mener une étude diachronique parce que toutes les trois cartes de l'occupationdu sol dont nous disposons sont identiques et de la même année 2006.