File Etude comparée de l’Abondance, Structure diamétrique et la Répartition Spatiale de Petersianthus macrocarpus (P. Beauv.) Liben au sein de deux parcelles permanentes de suivi de la dynamique forestière dans la réserve forestière de Yoko (Ubundu, Province Orientale, RDC)

Download DOLO_tfc_corrigé.pdf (French, 1 MB)
View Open in browser
Upload date 18 May 2017
Contributor bienfait,Jean-Léon kambale
Geographical coverage Yoko, kisangani, RD Congo
Keywords Abondance, Structure diamétrique, Répartition spatiale, Petersianthus macrocarpus, parcelles permanentes, dynamique, Yoko
Release date 18/05/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French DOLO_tfc_corrigé.pdf (current) bienfait,Jean-Léon kambale 18 May 2017 1 MB application/pdf

Etude comparée de l’Abondance, Structure diamétrique et la Répartition Spatiale de Petersianthus macrocarpus (P. Beauv.) Liben au sein de deux parcelles permanentes de suivi de la dynamique forestière dans la réserve forestière de Yoko (Ubundu, Province Orientale, RDC).L’objectif général poursuivi par ce travail est de caractériser la densité et la structure comparées de Petersianthus macrocarpus au sein de deux parcelles permanentes du suivi de la dynamique forestière de la réserve forestière de Yoko.Dans le cadre de cette étude, le dispositif de 9 ha est divisé en 9 carré de 300 m x 300 m de côté et ces derniers, subdivisés à leur tour en 100 placettes de 10 m x 10 m à l’intérieur desquelles tous les individus de Petersianthus macrocarpus à dbh ≥ 10 cm ont été mesurés à la hauteur de la poitrine (1,30 m du sol) et positionnés par les coordonnées cartésiennes x et y.A l’issue de l’inventaire, 256 individus de Petersianthus macrocarpus ont été inventorié au sein de deux parcelles permanentes. La densité moyenne est de 14,1 individus/ha et avec une surface terrière totale de 0,9857 m²/ha dans le bloc nord et celle du bloc sud est de 14,3 individus/ha et une surface terrière totale de 1,3164 m²/ha.
Les structures diamétriques des individus de Petersianthus macrocarpus est en « J inversé » dans le bloc nord et en « S étiré » dans celui du sud, caractéristique d’une bonne régénération de l’espèce dans la forêt semi-caducifoliée de Yoko. La structure spatiale des individus de Petersianthus macrocarpus au sein de deux parcelles est en grande partie aléatoire dans le bloc nord et agrégative dans celui du sud.