File Contribution à la mise en place d'une gestion participative des ressources naturelles en milieu périurbain

Download D.A MBANGILWA 2009.pdf (French, 34 MB)
View Open in browser
Upload date 20 Jan 2017
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Île Mbiye, Kisangani, RD Congo
Keywords ressources naturelles, populations riveraines, ethnobotanique
Release date 20/01/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French D.A MBANGILWA 2009.pdf (current) Judith Tsongo 20 Jan 2017 34 MB application/pdf

Le présent travail est intitulé contribution à la mise en place d'une Gestion participative des ressources naturelles en milieu périurbain. Cas de la réserve forestière de l'île Mbiye. Il a pour but de mener une étude Socio-économique auprès de la population riveraine à l'île Mbiye et d'étudier le mode de vie que cette population est entrain de mener dans différents villages (puku-mafi, Kolema, Puku Likungu, et Mont Ngaliema) sélectionnés pour l'étude. Comme objectif principal, ce travail vise à comprendre les interactions entre les activités des populations riveraines et les richesses de la réserve qui sont à conserver, et d'autre part de déterminer les voies et moyens de faire participer les habitants de l'île Mbiye à l'élaboration des projets et politique de conservation de la réserve de l'île Mbiye. Comme méthode, nous avons utilisé deux sources des données c'est-à-dire les publications et les enquêtes de terrain. Les techniques de récolte des données utilisées étaient l'observation participante, les interviews structurées et entretiens avec différents chefs des ménages, le focus group et les enquêtes individuelles avec les exploitants allochtones appuyées par l'approche de MARP (méthode active de recherche et des planifications participatives) et enfin la technique documentaire. En ce qui concerne la présentation des données et discussion des résultats, nous avons eu à faire l'analyse sociale des groupes communautaires de l'île Mbiye où nous avons eu à présenter la vie sociale, le régime alimentaire, les plantes alimentaires sauvages utilisées à l'île. Nous avons eu à présenter aussi la notion du genre où nous avons classifié la division du travail et genre dans les villages riverains, la gestion du revenu, l'organisation de la vie communautaire, la santé, l'éducation et enfin l'habitat. Nous avons pu présenter les stratégies d'accord envisageables pour un plan de gestion participative de la réserve de l'île Mbiye. En conclusion, la présente étude relevait du domaine de la socio-économie forestière, elle a été menée auprès des communautés riveraines de la réserve de l'île Mbiye en province orientale dans les environs immédiats de la ville de Kisangani. Elle a permis de dégager un certain nombre de résultats à savoir: Une diversité culturelle et ethnobotanique a été observée dans les villages périphériques de la réserve de l'île Mbiye ; Une hétérogénéité des parties prenantes; Une faible production agricole a été observée dans les ménages au niveau de l'île; La quasi-totalité d'Agriculteurs de l'île ne fertilisaient pas leur champ avec les engrais. Enfin, quelques recommandations ont été évoquées et soulevée.