File Contribution à l’étude floristique de deux peuplements à Julbernardia seretii (De Wild.) Troupin dans le bloc nord du dispositif permanent de Yoko (Ubundu, Province Orientale, RD Congo)

Download TFC_Kawambe_2013.pdf (French, 1 MB)
View Open in browser
Upload date 18 May 2017
Contributor bienfait,Jean-Léon kambale
Geographical coverage kisangani, rd congo
Keywords Contribution floristique, peuplement, Julbernardia seretii, bloc nord, dispositif permanent, Yoko.
Release date 18/05/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFC_Kawambe_2013.pdf (current) bienfait,Jean-Léon kambale 18 May 2017 1 MB application/pdf

L’objectif général est de contribuer à l’étude floristique de deux peuplements à Julbernadia seretii dans le bloc nord du dispositif permanent de Yoko.A l’intérieur de deux peuplements de 1 ha chacun, tous les individus de Julbernadia seretii à  dbh ≥ 10cm ont été positionnés par la prise des coordonnées x, y et leurs circonférences ont
été mesurées à 1,30 m au dessus du sol. Les individus d’autres espèces ont été simplement inventoriés et leurs circonférences étaient également mesurées.A l’issue de l’inventaire floristique, 926 individus repartis en 99 espèces et 28 familles dont 51 individus de Julbernadia seretii ont été inventorié. La densité moyenne est 463
 ndividus/ha avec une surface terrière moyenne de 39,0982 m²/ha tandis que celle de l’espèce J. seretii est 25,5 individus/ha avec une surface terrière moyenne de 1,9774 m²/ha.La diversité spécifique est plus élevée dans le deuxième peuplement que dans le premier. Les espèces Julbernardia seretii et Scorodophoeus zenkeri ainsi que les familles des Annonaceae, Euphorbiaceae, Fabaceae, Malvaceae et Meliaceae sont à la fois abondantes et dominantes au sein de deux peuplements.L’élément centro-guinéens, les sarcochores et les mesophanérophytes sont respectivement les types de distribution phytogéographique, de diaspore et biologiques les plus représentés. Les structures diamétriques des individus de différentes espèces inventoriées présente une courbe en forme de « J inversé » et sont les mêmes au sein de deux peuplements. Les surfaces terrières occupées par les individus de Julbernardia seretii sont les mêmes et ceux derniers,sont distribués de manière aléatoire au sein de deux peuplements.