File Comparaison de la diversité entre les strates dans les forêts semi-cadicifoliées du sud de la reserve de Yoko(Kisangani RDC)

Download D.A MAMBWENI 2009.pdf (French, 20 MB)
View Open in browser
Upload date 19 Jan 2017
Contributor bienfait,Jean-Léon kambale
Geographical coverage Yoko, kisangani, R D Congo
Keywords Diversité f1oristique, strates, forêt semi-caducifoliée, Yoko, forêts tropicales, relevés de végétation.
Release date 19/01/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French D.A MAMBWENI 2009.pdf (current) bienfait,Jean-Léon kambale 19 Jan 2017 20 MB application/pdf

Cette étude est axée sur la comparaison de la diversité floristique entre les strates dans la forêt semi-caducifoliée au sud de la réserve de Yoko. Elle a comme objectif principal d'analyser la diversité floristique entre les strates par une étude comparative.La collecte des données a été effectuée dans la réserve forestière de Yoko par la méthode des relevés phytosociologiques dont la taille de l'échantillon dépendait d'un groupe des strates à un autre. C'est ainsi, dans les strates arborescente et arbustive, nous avons utilisé une taille de l'échantillon (relevé) de 2500m2 tandis que dans les strates sous arbustive et herbacée, la taille de l'échantillon (sous-relevé) de 2x250 m2 avait été utilisée. Pour les deux premières strates (arborescente et arbustive), au total, nous comptons 4 relevés contigus d'un hectare espacés de 100 m des autres, orientés du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, ce qui fait au total 40000 m2 soit 4 ha.Pour les deux demières strates (sous arbustive et herbacée), nous comptons 8 sous-relevés de 250 m2 chacun espacés de 20 m l'un à l'autre totalisant 2000 m2 multipliés par 4, ce qui fait au total 8000 m2 soit 0,8 ha (Nord, Sud, Est et Ouest).Dans la strate arborescente, 1934 individus appartenant à 148 espèces, 106 genres et 32 familles avaient été obtenus. Pour la strate arbustive, 9196 individus répartis en 112 espèces, 91 genres ayant 31 familles avaient été obtenus. Pour la strate sous arbustive, au total 2956 individus ayant 167 espèces, 116 genres et 37 familles avaient été obtenus. Enfin pour la strate herbacée, au total 3544 individus ayant 26 espèces, 17genres et 9 familles avaient été obtenus.Au niveau de la strate arborescente, l'espèce Scorodophloeus zenkeri est la plus abondante et la plus dominante; la famille des césalpiniacées est la plus diversifiée.Dans la strate arbustive, Scaphopetalum thonneri est l'espèce la plus abondante, de même pour les arbustes typiques, Scaphopetalum thonneri bat toujours record; la famille des Sterculiacées est la plus diversifiée.Dans la strate sous arbustive, l'espèce Scaphopetalum thonnneri est la plus abondante; la famillc des Rubiacées est la plus diversifiée.Au niveau de la strate herbacée, l'espèce Geophila afzelii est la plus abondante; la famille des Commelinacées est la plus diversifiée.En vue de dégager les ressemblances et les dissemblances dans la strate arborescente,une analyse d'ordination des données f10ristiques (Logiciel R) avait été faite sans émettre les considérations écologiques. C'est ainsi, pour exprimer l'existence d'une communauté entre deux formations végétales comparées entre-elles, l'indice de similarité entre relevés (Logiciel Past) à partir des coefficients de Jaccard et de Morisita avait été calculé. De même pour connaitre s'il ya similarité ou pas entre les strates étudiées, le calcul d'indice de similarité (Logiciel Past) à partir des coefficients de Jaccard et de Morisita avait été fait.Connaissant leurs indices moyens de diversité de Shannon strate par strate, le test statistique de Student (Logiciel R) montre une différence significative entre la strate arborescente et la strate arbustive; de même pour les deux autres strates (sous arbustive et herbacée), la différence est significative.