File Analyse de la dynamique de population de Pycnathus angolensis (Welw) Excell du jardin botanique Stanislas Lisowski à Kisangani

Download TFE_Pablo Ayali Alombi_2011.pdf (French, 12 MB)
View Open in browser
Upload date 26 May 2017
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kisangani, RDC
Keywords jardin botanique, dynamique, Pycnanthus angolensis, mortalité
Release date 26/05/2017
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE_Pablo Ayali Alombi_2011.pdf (current) Judith Tsongo 26 May 2017 12 MB application/pdf

Depuis son installation en 1975, le jardin botanique Stanislas Lisowski ne constitue pas une entité statique, mais dynamique se renouvelant sans cesse par le processus de la régénération naturelle à travers la réproduction desessences présentes ou par l'apport des diaspores issues des sources extérieures.

Toutesfois, l'analyse de la dynamique de population de Pycnanthus angolensis dans le jardin s'avère intéressante à être élucidée, car elle demeure jusque là peu connue.

L'objetif global est d'évaluer ou d'estimer son taux de croissance, de recrutement et de mortalité. Enfin de pouvoir proposer des recommandations capables de promouvoir une gestion durable de cette espèce dans son milieu naturel.

Durant cette étude, après avoir expliqué la méthode et le dispositif utilisé, le taux de mortalité, de recrutement et la vitesse de croissance ont été estimées. Il s'est avéré que le taux de mortalité était de 15,2% avec le taux de survie de 84,8%, le taux de recrutement était de 21,5% et la vitesse de croissance était de 3,72mm/an.

Finalement, une figure montrant la localisation des recruts sous les géniteurs.

Cette faible installation des plantules autour des semenciers est due au faible taux de lumière qui arrive au sol, empêchés par les gros arbres. Ajouter à ceci, la forte compétition avec les herbacées et les lianes qui empêche parfois la germinationet la bonne croissance des plantules.