File Décomposition des Emondes de légumineuses placées comme paillis

Download Kalala Tshiswambatu.pdf (French, 9 MB)
View Open in browser
Upload date 04 Jun 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kisangani, Haut-Zaïre, Zaïre
Keywords Leucaena leucocephala, Flemingia grahamiana, Tephrosia vogelii, Cajanus cajan
Release date 12/06/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French Kalala Tshiswambatu.pdf (current) Judith Tsongo 04 Jun 2018 9 MB application/pdf

La vitesse de décomposition des organes de Leucaena leucocephala (Lam.) De Wit, Flemingia grahamiana Wight et Arn, Tephrosia vogelii Hook et Cajanus cajan (L) Mill sp. a été suivie d'Octobre 1990 à Octobre 1991, soit pendant 12 mois sous la culture de manioc (Phase I) et de Mai 1991 à Octobre 1991 , soit pendant 5 mois sous une culture de Leucaena (Phase II).

La perte de poids est inférieur à celui des autres est considéré comme indice de décomposition : l'organe dont le poids est inférieur à celui des autres est considéré comme ayant la vitesse de décomposition la plus rapide.

D'une manière générale, l'espèce Leucaena leucocephala a montré une vitesse de décomposition la plus rapide sous les deux cultures. Cette perte de poids rapide s'observe surtout au niveau des organes tels que les foliolules et les fruits.

Il ressort de cette étude que la vitesse de décomposition d'une émonde est souvent affectée par la nature de l'émonde, le temps d'émondage ainsi que l'effet des facteurs de l'environnement.