File La perception de la population locale sur les systèmes Agroforestiers établis à Kubagu, dans l'Hinterland de Kisangani (République Démocratique du Congo)

Download TFE Charlotte KAVIRA KAMBALE TSONGO.pdf (French, 6 MB)
View Open in browser
Upload date 26 Sep 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Hinterland, Kisangani, République Démocratique du Congo
Keywords agroforestry
Release date 27/09/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Charlotte KAVIRA KAMBALE TSONGO.pdf (current) Judith Tsongo 26 Sep 2018 6 MB application/pdf

Ce travail a été effectué dans le village de Kubagu,zone appartenant à la chefferie urbano-rurale de Lubuya Bera, Province de la Tshopo situé sur la rive droite du fleuve Congo faisant le relais avec les territoires d'Opala et d'Ubundu dans la province de la Tshopo en République Démocratique du Congo. Dans le cadre de la protection et conservation des écosystèmes forestiers et d'améliorer la qualité de vie des paysans, l'ONGD LWF a initié un projet sur les systèmes agroforestiers et elle a formé les agriculteurs qui se sont donnés à cette innovation. Pour la récolte des données, nous avons utilisé la Méthode Active de Recherche Participative en faisant les enquêtes par intei-view sur base des questionnaires préétablis.

A l'issue de ces enquêtes et observations sur les systèmes agroforestiers, les résultats suivants ont été enregistrés:
La plupart des agriculteurs enquêtés confirment que les systèmes agroforestiers initiés par LWF ont considérablement amélioré leurs productions agricoles à travers le rôle Joué par les arbres dans l'amélioration de la fertilité du sol.

Comparativement à la production traditionnelle locale, l'agroforesterie produit le double de cette dernière, ce qui expliquerait le fait que bon nombre de ces agriculteurs seraient favorables au système. La perception de la population face à ce système est positive, mais les contraintes limitent leurs activités agricoles. Ils souhaitent vivement leur accompagnement par l'administration agricole en termes des formations continues, en intrants agricoles et une petite mécanisation agricole pour les durs travaux champêtres. Certes, les systèmes agroforestiers pratiqués à Kubagu offrent plusieurs avantages par rapport au système traditionnel, mais les efforts doivent continuer pour accompagner la population en vue de la diversification de leurs cultures pour améliorer leurs revenus et réduire leur pauvreté. Le parcours étant encore long, nous recommandons aux services spécialisés de l'agriculture de soutenir les efforts de LWF pour accompagner ces populations.