File Evaluation de la contribution de la culture de cacao (Théobroma cacao) sous ombrage dans le maintien des stocks de carbone et la conservation de la biodiversité dans les forêts secondaires exploitées de l'Ituri (Province Orientale, RD Congo)

Download TFE Nutriche LUKONGO MBOYE.pdf (French, 4 MB)
View Open in browser
Upload date 12 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Ituri, Province Orientale, RD Congo
Keywords secondary forest
Release date 15/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Nutriche LUKONGO MBOYE.pdf (current) Judith Tsongo 12 Oct 2018 4 MB application/pdf

La présente étude a été menée dans des champs démonstratifs de cacao de trois villages (Banaria, Bakwanza et Makumo) dans le territoire de Mambasa, district de l'Ituri en Province Orientée. Elle a eu pour objectifs (i) d'évaluer et de comparer la biomasse dans trois systèmes différents notamment le système de cacao sous ombrage, le système de cacao à ciel ouvert et les parcelles témoins situées dans la forêt secondaire la plus proche de champs de cacao; (ii) de comparer le potentiel de séquesfration de stock de carbone dans ces systèmes; et (iii) d'évaluer et comparer la diversité floristique entre les agro-forets à cacao et les témoins.

L'étude s'est appuyée sur un réseau de 23 parcelles temporaires de 2500 m² chacune(50mx50m), dont 12 dans le système agroforestier (SAF) cacao sous ombrage, 4 dans le cacao à ciel ouvert et 7 dans les forêts secondaires(témoin). Au total, 1.393 individus de diamètre >=10 cm (dhp) ont été inventoriés. Ces individus appartiennent à 93 espèces de 81 genres et 33
familles. La densité variait entre 144 à 280 tiges/ha pour le système de cacao sous ombrage, 300 à 452 tiges/ha pour les forêts secondaires et 52 à 112 tiges/ha pour le cacao à ciel ouvert.

La biomasse aérienne moyenne obtenue dans les parcelles témoin, le système de cacao sous ombrage et le système de cacao à ciel ouvert était respectivement de 313,56t/ha; 243,54t/ha et 83,00/ha. Ainsi, les estimations moyennes de stocks de carbone sont de 121,77 tC/ha pour le système agroforestier (SAF) de cacao sous ombrage et 41,54 tC/ha pour le système à ciel ouvert. Par ailleurs, dans des forêts secondaires environnantes les stocks de Carbone dans la biomasse ligneuse était de 156,78 tC/ha.