File Etude du taux de multiplication Ex situ de quelques cultivars de bananier (Musa spp; Masaceae) par la technique de décapitation (PIF) dans les conditions de Kisangani

Download TFE Régine MALIRO SIFA.pdf (French, 4 MB)
View Open in browser
Upload date 12 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kisangani, PO, RDC
Keywords taux, multiplication rapide, décapitation, PIF, bourgeons, Musa AAB
Release date 15/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Régine MALIRO SIFA.pdf (current) Judith Tsongo 12 Oct 2018 4 MB application/pdf

Dans ce travail, l'étude du taux de multiplication rapide ex situ par la technique de décapitation PIF (Plants issus de Fragmentation de tiges) dans les conditions de Kisangani a été réalisé.

Les résultats obtenus ont montré que le taux de reprise était de 100% et la moyenne des bourgeons obtenue au cours de deux générations était de 5,9. La moyenne des bourgeons plus élevée a été observée chez le cultiver Libanga noir. Musa AAB du bananier plantain qui est était de 14,6 et le moins élevé chez le cultiver Cardaba, Musa ABB du bananier à cuire qui était de 3,2.

L'ensemble de ces résultats permet d'affirmer que cette méthode de décapitation peut être utilisée avec succès pour la production en qualité et en quantité du matériel de plantation chez les cultivars étudiés.