File Etude du coéfficient moyen de forme de Ricinodendron heudelotii (Baill) dans la foêt naturelle de Masako à Kisangani, RDC

Download TFE OPELELE YUSUFU.pdf (French, 3 MB)
View Open in browser
Upload date 12 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Masako, Kisangani, PO, RDC
Keywords détermination, coefficient moyen, Ricinodendron heudelotii, Investigation
Release date 15/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE OPELELE YUSUFU.pdf (current) Judith Tsongo 12 Oct 2018 3 MB application/pdf

Notre travail avait pour but la détermination de coefficient moyen de forme de Ricinodendron heudelotii dans la forêt nature de Masako.

Etant donner que les différentes formes tiges des arbres dépendent de plusieurs facteurs tels que leur origine génétique, leur âge, leur réaction industrielle, leur nature, leur traitement ainsi que leur dimension (ANONYME, 2005), cette investigation se propose de vérifier le coefficient de forme de Ricinodendron heudelotii tendrait vers la forme paraboloïdale ; si ce coefficient serait proche de celui des tiges des espèces d'arbres rencontrées dans d'autres types de forêts; s'il existe une corrélation entre le DHP et la hauteur de Ricinodendron heudelotii.

Cette étude vise à déterminer le coefficient de forme de Ricinodendron heudelotii en forêt naturelle.

En ce qui concerne notre méthode d'inventaire, nous avons retenu comme critère, le mesurage de tous les arbres qui avaient des diamètres à hauteur de la poitrine (DHP) supérieur ou égal à 10 cm dans la parcelle inventoriée.

Les résultats obtenus, à l'issue de cette investigation, montrent que :

  •  la valeur moyenne de coefficient de forme est de 0,68 la forme de fût de Ricinodendron heudelotti dans la forêt naturelle de Masako tend vers le cylindre ce là veut dire qu'elle est comprise entre la forme paraboloïde et la forme cylindrique. Le coefficient de forme trouve son application dans l'estimation exacte des volumes. 
  •  Il existe une relation entre le diamètre à hauteur de poitrine et la hauteur fût. Cette relation peut être exprimée par l'équation de régression linéaire suivante: Hf égal 19,52+(-2,53)DHP.
  • La valeur moyenne de coefficient de forme (0,68) est proche des autres tiges d'arbres rencontrées dans d'autre type de forêt.​