File Contribution à l'étude d'un système Agroforestier des Bananiers (Deuxième cycle) à Simi-simi dans la région de Kisangani (R.D. Congo)

Download TFE Yves ZALO NDALI.pdf (French, 5 MB)
View Open in browser
Upload date 15 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Simi-simi, Kisangani, PO, R.D. Congo
Keywords système agro forestier, bananier, site expérimental, Albizia chineensis, Albizia laurentii, Albizia gummiferra
Release date 15/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Yves ZALO NDALI.pdf (current) Judith Tsongo 15 Oct 2018 5 MB application/pdf

Cette étude avait pour objectif général de contribuer à la mise au point d'un système agro forestier bananier performant dans la région de Kisangani en République Démocratique du Congo précisément dans notre site expérimental.

Les résultats obtenus pour les légumineuses étudiées, montrent que l'Albizia chineensis (0,3Kg) et L'Albizia laurentii ont données les teneurs en matière fraiche relativement plus élevées (0,2 Kg). Pour la hauteur et le diamètre à la hauteur de poitrine nous avons respectivement les espèces Abizia chineensis (3,10 m) et l'Albizia gummiferra (24,35 cm).

En ce qui concerne les paramètres édaphiques, les parcelles incinérées se caractérisent par un sol légèrement plus acide, avec une teneur légèrement plus élevé en matières organiques. Et à l'issu des analyses granulométriques nous avons trouvé que le dispositif reposait sur l'unité pédologique sablo-limono-argileuse. Les résultats observés par rapport aux paramètres végétatif de deux cultivars de bananier en l'occurrence Libanga lifombo et Tala lola, montrent des faibles variations entre les deux systèmes de cultures. Néanmoins, nous avons remarqué une différence significative entre la largeur des feuilles de Tala Lola avec 63,6cm pour sans brûlis et 54,6cm pour les parcelles avec brûlis.

A l'issu de ce travail, nous pouvons dire que l'Albizia chinensis constitue une légumineuse pluristique et s'avère trop indispensable dans un système agroforestier du bananier et que les parcelles avec brûlis ontcommencé à récupérer sa fertilité trois ans après leurs incinérations. Par conséquent le non incinération demeurt importante pour les croissances de paramètres végétatife.