File Contribution à l'étude biologique d'Heterotis niloticus Cuvier (1829) du Congo supérieur au Maniema (Cas du tronçon Kindu-Kowe)

Download DES KILOSO MAMBO Pierre.pdf (French, 4 MB)
View Open in browser
Upload date 09 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage Kindu-Kowe, Maniema, RDC
Keywords ecology
Release date 09/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French DES KILOSO MAMBO Pierre.pdf (current) Judith Tsongo 09 Oct 2018 4 MB application/pdf

Notre étude a porté sur la biologie et l'écologie des poissons africains, cas de l'espèce Heterotis niloticus (Daget, 1977) du fleuve Congo en
province du Maniema dans le bief navigable Kindu-Kowe.

Etant donné les difficultés de nanisme que présente l'élevage de Oreochromis niloticus en pisciculture paysanne et vu l'importance de la taille
que peut atteindre l'espèce Heterotis niloticus, nous l'avons choisi parmi les espèces pouvant être rentables en pisciculture.

Cependant, pour y arriver, nous avons considéré que la connaissance de sa biologie et de son écologie pourrait donner les premiers paramètres de base en vue d'envisager les meilleures techniques piscicoles de ladite espèce.

Notre étude a poursuivi les objectifs suivants:
• la connaissance de la biologie et de l'écologie de Heterotis niloticus en vue de maitriser ses facteurs naturels de production et de reproduction ;
• l'adoption de cette espèce en pisciculture ;!
• la promotion de la biodiversité comme objectif de favoriser l'écodéveloppement et la protection des sites de reproduction de cette espèce.

Pour ce faire, nous avons utilisé la méthode expérimentale et trois sites de pêche ont été pris en considération. Il s'agit de Kindu Benyelusenge, Kabele-Lukando et Pembeliba-Kowe.

Dans l'ensemble, 124 individus de cette espèce ont été capturés au filet pendant la pêche et ont constitué notre échantillon de base.

Les paramétres biologiques observés étaient: la taille et le poids du poisson, le rapport gonadosomatique, la sex-ratio et le régime alimentaire.

Hormis ces paramètres biologiques, nous avons aussi considéré les paramétres physico-chimiques de l'eau du fleuve Congo pendant la période considérée (janvier à décembre 2011). Parmi ces paramétres: le pH, la température de l'eau et sa turbidité.

Il en résulte cependant que, par rapport aux paramétres physico-chimiques observés: la température moyenne annuelle de l'eau était de 25,4°C alors que le pH moyen a varié de 7(saison sèche) à 7,7(saison des pluies), la turbidité de l'eau était plus grande en saison pluvieuse qu'en saison sèche.

Quant aux paramétres biologiques observés, nous pouvons dire :
• Les tailles moyennes des individus capturés varient respectivement de 12,5 cm à 16,8 cm pour les mâles en saison sèche et pluvieuse alors qu'elle est également de 14,7 cm et 15,8 cm pour les femelles en saison sèche et de pluie ;
• Les poids moyens enregistrés étaient respectivement de 408 g et 681 g pour les mâles pendant la saison sèche et de pluies et de 509 g et 562 g
pour les femelles en saison sèche et de pluie;
• Le rapport gonadosomatique semble être élevé en saison de pluies qu'en saison sèche aussi bien pour les mâles()que pour les femelles(%);
• Le régime alimentaire varie avec les saisons soit végétarien en saison de pluie et Carnivore en saison sèche. D'où l'espèce a un régime alimentaire du type omnivore ;
• La sex-ratio est d'environ 1/1 pour autant qu'ils forment des couples à l'état adulte.