File Caractérisation floristique et structurale de deux peuplements des bas-fonds dans la réserve forestière de la Yoko (Ubundu, Province de la Tshopo, RD Congo)

Download TFE Boreck GATA LULA.pdf (French, 3 MB)
View Open in browser
Upload date 09 Oct 2018
Contributor Olivier Basa
Geographical coverage Ubundu, Tshopo, RD Congo
Keywords caractérisation, floristique, structurale, peuplements
Release date 09/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Boreck GATA LULA.pdf (current) Olivier Basa 09 Oct 2018 3 MB application/pdf

Une investigation a été menée sur la caractérisation floristique et structurale des arbres des bas-fonds dans la réserve forestière de la Yoko.

L’objectif poursuivi est d'analyser les taxons ainsi que la structure diamétrique de deux blocs de la forêt mixte dans les bas-fonds de la réserve forestière de YOKO.

Au total 87 espèces ont été inventoriées en raison de 409) individus dans les bas-fonds, le bloc nord compte 208 individus groupés en 37 espèces, et le bloc sud compte 201 espèces groupées en 22 espèces. Les espèces communes sont au nombre de 31.

Cette étude a portée sur la densité et la surface terrière.l’abondance, la dominance et la Fréquence des espèces et des familles et également sur la détermination des espèces et familles les plus caractéristiques des bas-fonds de la réserxe forestière de la Yoko. Elle s’est basée en outre sur la structure diamétrique des espèces inventoriées.

Les résultats obtenus ressortent que :

  • Les espèces Gilbertiodendron dewevrei, Aidia micranthu, Scorodophloeus zenkeri, Funtumia africana, Cleistanthus mildbraedii, Trilepisium madagascariense, Trichilia gilgiana et Pyenanthus angolensis sont les plus denses ;
  • Les espèces Albizia gummifera, Funtumia africana, Gilbertiodendron dewevrei, Pentaclethra macrophylla, Scorodophloeus zenkeri et Trilepisium madagascariens sont les plus importantes dans les bas-fonds étudiés ;
  • Les familles Fabaceae, Myristicaceae, Malvaceae, Meliaceae et Euphorbiaceae sont les plus abondantes ;
  • Les familles Fabaceae, Phyllantaceae, Myristicaceae, Apocynaceae, Malvaceae et Meliaceae sont les plus importantes;
  • Les espèces de peuplement étudié présentent une structure diamétrique en J inversé.