File Analyse des déterminants d'une gestion participative et durable des ressources forestières de la forêt communautaire d'UMA par la population riveraine

Download TFE Jean Louis UNEGA UBEMU.pdf (French, 5 MB)
View Open in browser
Upload date 02 Oct 2018
Contributor Judith Tsongo
Geographical coverage UMA, RDC
Keywords analyse des déterminants, gestion, participative, durable, ressources forestières
Release date 02/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Jean Louis UNEGA UBEMU.pdf (current) Judith Tsongo 02 Oct 2018 5 MB application/pdf

La présente étude traite de l'analyse des déterminants d'une gestion participative et durable des ressources forestières de la forêt communautaire d'UMA par la population riveraine, avait comme objectif de prédire la volonté des ménages riverains de la forêt communautaire d'UMA à s'engager dans sa conservation.

Une enquête réalisée auprès de 45 ménages riverains a permis de constituer une base de données utilisée dans la recherche. L'étude a permis d'identifier 4 variables susceptibles d'influencer la probabilité d'engagement des riverains. On signifie que l'engagement est mesuré par un critère qui est la plantation individuelle d'arbres.

Après le traitement, les résultats suivants ont été obtenus : 

  • La composition ethnique de l'échantillon dans trois villages donne 53,3% des autochtones et les migrants représentent 46,7% de la population dans les villages. Ce la influencent posivement la gestion des ressources forestières.
  • En comparant les taux de plantation des arbres dans trois villages enquêtés, nous constatons qu'il existe de différence significative entre les trois villages en voyant le chiffre qui s'élève à 53,3% à UMAl, 42,2% à UMA2 ainsi 4,4% au niveau de Babagumi. Ce qui permet de confirmer notre première hypothèse.
  • En comparant le revenu du ménage procuré par l'agriculture dont UMAl avec un montant qui s'élève à 120000FC, suivi de Babagumi 80000FC et en fin UMA2 qui représente une somme de 70000FC. Ce la montre une différence significative entre les trois villages enquêtés. Ce qui permet de confirmer aussi notre deuxième hypothèse.
    Les caractéristiques socio-économiques.des ménages sont les déterminants probables de l'engagement dans la conservation des ressources forestières de la forêt.