File Analyse comparée de la diversité, de la structure diamétrique et de la biomasse des plantations à Gilbertiodendron dewevrei (De Wild.) J. Léonard à l'I.N.E.R.A Yangambi (Isangi, Province de la Tshopo, RD Congo)

Download TFE Fidèle SUNGA NOEL.pdf (French, 3 MB)
View Open in browser
Upload date 10 Oct 2018
Contributor Olivier Basa
Geographical coverage Yangambi, Tshopo, RD Congo
Keywords biomass
Release date 10/10/2018
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French TFE Fidèle SUNGA NOEL.pdf (current) Olivier Basa 10 Oct 2018 3 MB application/pdf

L'étude de l'analyse comparée de la diversité, de la structure et de la biomasse de G. dewevrei issue de trois plantations enrichies selon les trois différentes méthodes a conduit à l'inventaire de 395 individus dans l'ensemble dont 106 individus dans la plantation enrichie selon méthode de Layon, 141 individus dans la plantation enrichie selon la méthode de Blanc-étoc et enfin, 148 individus dans la plantation enrichie selon la méthode de Martineau.

L'objectif général de ce travail est de comparer la diversité, structure et la quantité de la biomasse produite dans la plantation à G. dewevrei de l'INERA-Yangambi.

Nous avons procédé à l'inventaire en plein, et tous les individus à dhp > 10 cm ont été mesurés (à 1,30 m du sol) d'où nous avons enregistré une densité d'ordre de :

  • 102 tiges/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Layon,
  • 392 tiges/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de blanc-étoc et
  • 592 tiges/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Martineau.

La surface terrière totale pour les trois méthodes sont respectivement d'ordre de :

  • 25,8708 m^/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Layon ;
  • 36,4392 m^/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Blanc étoc ;
  • 89,708m^/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Martineau.

Depuis la création de chaque plantation jusqu'à 2015 les plantations ont stockés une quantité de biomasse d'ordre de :

  • A 76 ans la plantation a stockée 450,2289t/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Layon ;
  • A 68 ans la plantation a stockée 440,9425t/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Blanc étoc ;
  • A 76 ans la plantation a stockée 1481,2649t/ha dans la plantation enrichie selon la méthode de Martineau.